Texte de la dictée jeunesse

Mystère à la médiathèque

La machine à café de l’entrée ronronne doucement. L’horloge aux chiffres bizarres indique bientôt quinze heures. Les portes automatiques s’ouvrent et se ferment sans arrêt.

Mais que se passe-t-il à la médiathèque ?

La salle d’exposition bruisse de joyeux bavardages et de cris d’enfants. Chaque participant assis à sa table et muni de son stylo se tient prêt à écrire tandis que les bibliothécaires distribuent des feuilles à carreaux qui seront bientôt remplies de mots et peut-être de quelques ratures.

C’est le jour de la grande dictée, une nouvelle activité que les bibliothécaires ont organisée pour le plaisir sans doute, de taquiner leur public et de retrouver un peu de leur enfance.

Quelques adolescents, désireux de gagner le premier prix, se taisent et repassent dans leur tête quelques règles de grammaire qui résonnent tels des échos lointains et déformés.

D’autres concurrents moins concentrés jettent des coups d’œil à droite et à gauche attendant le signal du départ donné par la directrice.

Enfin le silence s’impose. La lectrice commence à lire la dictée bien distinctement en insistant sur la ponctuation et les liaisons. On n’entend plus que le frottement du stylo et le froissement du papier.

Les participants, songeurs, se dévisagent à tour de rôle mais le mystère reste entier, qui fera le moins de fautes à la grande dictée ?

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s